Mille Miles n°129

Décidément, la « vague bleue » générée par le renouveau d’Alpine ne cesse de prendre de l’ampleur, au point de toucher maintenant… les côtes australiennes ! Comme vous pourrez le découvrir dans nos pages Nouvelles, l’A110 Première Edition a été présentée à Melbourne en octobre, et les commandes vont bon train dans un pays où l’on compte de nombreux inconditionnels de la marque (les pages de Mille Miles s’en font l’écho régulièrement). En Angleterre, on pourrait même parler « d’Alpinemania » tant la native de Dieppe y rencontre le succès : les trophées de « meilleure voiture de sport » de l’année lui ont été décernés en novembre par des magazines aussi importants qu’Octane et Top Gear ! Chez nous, la nouvelle A110 est partout : au Circuit des Remparts, en septembre, dans une démonstration éblouissante aux mains d’Erik Comas, comme aux Grande Heures Automobiles de Montlhéry, où la GT moderne côtoyait ses aînées, réunies pour la célébration du titre mondial de 1973 en présence de Jacques Cheinisse, Jean-Claude Andruet, Jean-Pierre Nicolas, Jean Vinatier et bien d’autres pilotes de l’époque… Au Mondial Paris Motor Show, début octobre, Alpine tenait l’un des stands les plus en vue du hall 1, et sans doute l’un des plus fréquentés. Une présence bienvenue dans un salon qui manquait par ailleurs de substance, bon nombre de constructeurs, et non des moindres, ayant décidé de faire l’impasse sur le rendezvous parisien… Dans une teinte très élégante, la GT4 était particulièrement mise en valeur, rappelant les succès de l’auto dans le Championnat de France FFSA de la catégorie, en parallèle à l’Europa Cup : en course aussi, l’A110 « 2018 » a convaincu. Ce Mille Miles de fin d’année (déjà !) vous propose, pour sa part, un nouvel épisode de la « saga » A110 Première Edition, avec le verdict d’Alain Serpaggi. Qui, mieux que lui, pouvait nous éclairer sur le comportement de la berlinette des temps modernes ? Sur les routes du Beaujolais et sur les circuits de Montlhéry et de Lohéac, le champion d’Europe 1974 des Sport-Protos 2 litres a pu cerner toutes les subtilités de la nouvelle Alpine, avec son expertise, acquise en course mais aussi pendant ses années à la tête du service essais du Berex, dédié au développement et à la mise au point des Alpine et des Renault sportives. Il n’a pas manqué, de ce fait, de soulever quelques questions intéressantes… Mais n’en disons pas plus : à vous de lire ses conclusions dans ces pages du numéro 129 !
William Pac, Rédacteur en chef

Pour découvrir le sommaire complet et commander ce numéro, allez sur la boutique officielle de Mille Miles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.